LA PRESIDENTIELLE EST ELLE LA SOLUTION À LA CRISE ANGLOPHONE?

Le corps électoral est convoqué pour le 07 Octobre 2018. J’accueille cette annonce sans surprise puisque que nous sommes dans les délais prévus par la loi. Mes équipes et moi étions donc préparés et restons déterminés.

Aujourd’hui se confirme une chose, l’opportunité de changement est à notre portée. Les Camerounais se trouvent dans l’obligation de la saisir. C’est ensemble que nous y parviendrons.

Je dois quand même avouer que ma sérénité se trouve perturbée par les nouvelles qui nous parviennent des régions du Sud Ouest et du Nord Ouest. Une situation de quasi-guerre s’y installe devant nos yeux depuis plus d’un an. Notre détermination se trouve donc redoublée parce que je suis confiant qu’en choisissant une politique de dialogue inclusif dans l’amour et l’esprit de la réconciliation, nous verrons naître la Nouvelle République. Ces élections nous donnent l’occasion de sauver des vies, de sauver notre pays et de faire renaître l’espoir. Le bulletin de vote doit être la seule balle à tirer pour gagner la seule guerre qui vaille, celle du coeur de Camerounais.

Par Akere Muna, candidat déclaré.

About news

Check Also

Jean de Dieu Momo, ministre délégué A la justice accuse le MRC de vouloir perturber son meeting de remercie au Chef de l’Etat

Trois mois après son entrée au gouvernement… Maitre Jean de Dieu Momo, ministre délégué auprès …